Économie d’énergie

BIOTEK, mélangé au carburant, provoque une augmentation de l’énergie libérée dans la combustion, la rendant plus complète, et donc un rendement accru du moteur.

L’augmentation de l’énergie de combustion se traduit directement par des économies d’énergie.

Il est établi que, lors de la combustion, une partie de la chaleur produite est perdue associée aux produits de la combustion; ces pertes peuvent être regroupées en deux types:

Pertes par des imbrûlés (Qi):

Correspond au pouvoir calorifique des produits de combustion qui n’ont pas été complètement oxydés.

Enthalpie des produits de combustion (Qhs):

Correspond à la chaleur utilisée pour chauffer les fumées jusqu’à la température à laquelle elles s’échappent, car à partir de là, la chaleur qu’elles dégagent n’est plus récupérée.

BIOTEK parvient à réduire considérablement ces pertes d’énergie en réduisant considérablement les imbrûlés et les gaz de combustion, ce qui se traduit par une meilleure efficacité énergétique.

Réduction de la pollution

Plus les pertes par imbrûlées (Qi) sont faibles et plus les pertes dues à la chaleur des fumées des gaz générés par une mauvaise combustion (Qhs) sont faibles, plus le rendement de combustion est élevé.

Conséquences:

Moins d’emissions d’hydrocarbures et imbrûlés

Mons d’émissions de monoxyde (CO) de carbone

Sans émission de CO2

Moins d’émissions de NOX

Moins d’émissions de dérivés de l’azote

Réduction des coûts

L’utilisation de BIOTEK réduit, à court et à long terme, les tâches d’entretien à effectuer sur les réservoirs, les moteurs, les chambres de combustion et, en général, sur tous les éléments physiques qui font partie des circuits et dispositifs de carburant dans lesquels la combustion se produit.

L’amélioration de la combustion, assure que les déchets habituels dans les chambres, sont réduits de façon significative. Ce n’est pas seulement leur apparition qui est évitée, mais BIOTEK contribue aussi à l’élimination graduelle de ceux qui existent déjà. Il est également à l’origine de l’élimination des déchets dans les zones de postcombustion, en évitant leur incrustation.

Non abrasif.

Dissout les paraffines et les boues qui accompagnent les carburants.

Dissout les particules d'hydrogène et d'oxygène, évitant ainsi les problèmes d'humidité dans le carburant.

Empêche la cristallisation et le gel des carburants.

Empêche la formation de croûtes de suies, en augmentant la vitesse de transfert de la chaleur dans les tubes.

Prévient la formation de scories dures dans les maisons et les réfractaires provenant du mélange de résidus avec des sulfures métalliques.

Prévient la formation d'incrustations et empêche la formation de fissures et de craquelures.

Plus d’infos

Abrir chat